#data > Vers une constellation de cloud computing avec LEOcloud, LLC & Ramon.Space 

#data > LEOcloud, LLC vient d’annoncer cette semaine un nouveau partenariat, avec l’entreprise californienne Ramon.Space. Ensemble les deux jeunes sociétés devraient viser l’espace, et essayer de construire une constellation de cloud computing, un service qui permet d’avoir accès à distance, via le cloud, à des serveurs, bases de données ou appareils spécifiques.

#cybersécurité > Microsoft fragilisé par les attaques contre SolarWinds et Kayes

Ébranlé par les attaques contre SolarWinds et Kayesa qui lui ont fait néanmoins gagner de l’expertise, le géant américain Microsoft doit tout de même faire la course contre la montre pour rester à la pointe. Cette semaine, un nouveau rachat a été annoncé, celui de la startup californienne RiskIQ, pour un montant total estimé à 500 millions Read more…

#cybersécurité > Des clients de Kaseya à nouveau la cible d’une cyberattaque

Les victimes du #rançongiciel qui a touché l’entreprise Kaseya sont la cible d’une nouvelle attaque qui permet à des pirates d’injecter des malwares dans leurs systèmes informatiques.
L’entreprise américaine Kaseya, qui développe des logiciels de gestion de réseaux, a été victime d’une attaque informatique de grande envergure orchestrée par le groupe de pirates connu sous le nom REvil. Par ricochet, les clients de Kaseya ont subi une vague de cyberattaques qui tiennent en otage leurs systèmes informatiques : s’ils ne paient pas la rançon, ils sont complètement coincés. Des hackers opportunistes, envoient des e-mails aux entreprises touchées par le ransomware : le message explique qu’elles doivent installer une « mise à jour de Microsoft » pour se protéger du rançongiciel. « Elle corrige une vulnérabilité dans Kaseya ». Mais au lieu du correctif tant attendu, la pièce jointe du mail est Cobalt Strike, un outil qui permet aux pirates de pénétrer dans les réseaux et les PC des entreprises.

#cybersécurité > Des hackers ont tenté d’accéder au Cloud de Microsoft

Synnex, un important grossiste IT californien, reconnait le 6 juillet des cas où des hackers ont tenté d’accéder, par son intermédiaire, à des applications de clients dans le Cloud de Microsoft. Ces cyberattaques pourraient avoir un lien avec le rançongiciel qui vient de frapper Kaseya.
L’agence Bloomberg LP a rapporté vendredi dernier que le grossiste Synnex était l’un des 60 fournisseurs de services managés (MSP) victimes du rançongiciel qui vient de frapper l’outil VSA de Kaseya. Ce que ne confirme pas totalement l’intéressé : « Ces actions pourraient potentiellement être en rapport avec les récentes attaques de cybersécurité de fournisseurs de services gérés, ou MSP. Bien que Synnex fournisse de nombreux services dans le cadre de son activité globale de distribution IT, y compris le soutien des applications dans le Cloud de Microsoft, il n’est pas un MSP ».

#innovation > Hans Luijendijk (KLM) pour le développement d’application de l’internet des objets

Hans Luijendijk, directeur de l’architecture et de la stratégie d’entreprise chez KLM, a pris la parole à la conférence de Mendix pour encourager les entrepreneurs à se lancer dans le développement d’application de l’internet des objets. « Just do It » ou encore « Look for low investment, high value projects. » déclare Hans.
Dans le cas de KLM l’application consiste à tracer les équipements et les marchandises circulant dans et entre les aéroports à n’importe quel instant ce qui constitue un gain de temps énorme pour les ingénieurs.

#cybersécurité > Un institut de recherche nucléaire nord-coréen frappé par des pirates informatiques

Un groupe de pirates informatiques nord-coréens très connu aurait à nouveau frappé en Corée du Sud, en s’attaquant cette fois à la sécurité d’un institut de recherche nucléaire. Le représentant du principal parti d’opposition sud-coréen affirme que 13 adresses IP non autorisées ont accédé au réseau interne de l’Institut coréen de recherche sur l’énergie atomique (KAERI) le 14 mai. Selon lui, certaines de ces adresses pourraient être liées à Kimsuky, un groupe de #cyberespionnage nord-coréen.
« Si les technologies clés de l’Etat en matière d’énergie nucléaire ont été divulguées à la Corée du Nord, il pourrait s’agir de la plus grande faille de sécurité du pays. »

#cybersécurité > 112 M$ pour protéger les agences fédérales américaines des cyberattaques

Accenture Federal Services, une filiale d’Accenture, remporte une commande de 112 millions de dollars pour protéger les agences fédérales américaines contre les cyberattaques. AFS fournira une solution clé en main pour améliorer la visibilité en temps réel des attaques malveillantes. Le contrat a été signé par l’Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) du ministère de la Sécurité intérieure américain pour protéger les systèmes de la branche exécutive civile fédérale (FCEB) contre les #cyberattaques.

#cybersécurité > La ville belge de Liège victime d’un ransomware 

La ville belge de Liège est victime d’une #cyberattaque affectant son réseau informatique et entraînant la fermeture de plusieurs services administratifs. Il semble qu’un ransomware soit à l’origine de cette attaque dont la ville est en train d’évaluer les conséquences et l’ampleur.Plusieurs services et programmes sont inaccessibles et de nombreux services publics sont affectés Read more…